Notre histoire d’amour pour les animaux

Notre histoire d’amour pour les animaux remonte à bien longtemps.

Pendant que mon cher-et-tendre vivait une vie paisible entouré de chats, moi, dans ma terre Natale (la Sicile), j’essayais de ramener à la maison tout sorte d’animaux (chiens, chats, lézards, tortues, oiseaux, etc…) sans succès. En effet le credo de ma famille était « Pas d’animaux sinon on ne peut pas partir en vacance !!! », mais comme depuis des années ma famille n’avait pas bougé d’un poil, je décidai de mettre tout le monde devant le fait accompli et je revins du marché avec un petit canard blanc. J’avais 8 ans !!! Depuis ce jour plus personne pouvait m’empêcher d’assouvir mes désirs d’animaux. Plusieurs chats sont passés depuis dans ma vie mais une devait être déterminante pour les choix de notre famille et c’est à elle aujourd’hui que je veux rendre hommage.

Micha

Micha a été abandonnée, probablement à 8 semaines (pas plus). Je l'ai trouvée en 1993 à Trieste (ou j’ai fait mes études de Biologie Moléculaire), elle miaulait désespérément sous une voiture. On aurait dit un rat tout gris, tout mince. Une fois arrivée à la maison, après un bon bain, je devais découvrir qu’elle était en fait blanche et qu’elle avait très faim. Micha était une chattoune très attachante, elle ramenait la balle, elle jouait à cache-cache (un vrai chien !!). Elle était toute petite, courte sur pattes, avec toujours ses dents de lait et des toutes petites griffes. Elle miaulait peu, ne faisait pas ses griffes n’importe où, ne sortait pas, ne mordait pas et ne griffait pas, elle restait toujours à cote de nous, surtout sur mes cours d’université.

Elle nous a suivi dans nos expatriations en Europe (Trieste, Paris, Rotterdam, Toulouse) et a vécu très mal la naissance de nos filles. Il faut dire qu’elle était une chattoune exclusive, donc on n’a jamais pu avoir un deuxième chat et même si elle n’a jamais griffé nos filles, ces dernieres ne pouvaient pas s'en approcher !!

Apres un certain temps, j’ai développé une allergie aux poils de chat (allergie que bien heureusement pour nous est limité aux chats a poil courts!), donc seulement mon mari pouvait s’occuper d’elle. Elle nous a laissé en 2009. Elle se éteinte comme une bougie, en devenant aveugle sa dernière année.

Nous avons mis un an à faire le deuil, Micha était toujours présente dans notre maison et nos cœurs. 

Une chose était sure si on prenait un autre chat, il fallait qu’il soit doux, sociable, câlin, avec nous, nos filles, nos autres animaux et toute personne qui viens nous voir. Le Ragdoll est donc devenu une évidence, parce qu’il réunit tous ses qualités.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 23/11/2013